ADVENTURE

La Porte de l’Enfer, le cratère de feu dans le désert qui brûle depuis plus de 40 ans

Dans le désert de Karakum, en Turkmenistan, il y a un énorme cratère gazeux connu sous le nom de Porte de l’Enfer, qui est présumé avoir brûlé, sans jamais s’arrêter, depuis 1971.

Le cratère s’est formé à la suite de l’effondrement d’une grotte de gaz naturel et le nom de Porte de l’Enfer lui a été donné par la population locale, qui vit dans le village voisin de Derweze. Le nom est associé au fait qu’à l’intérieur du cratère, d’un diamètre d’environ 70 mètres et d’une profondeur de 20, il y a constamment du feu, des flammes et de la boue bouillante. La nuit, les flammes sont visibles même à plusieurs kilomètres.

Selon la population locale, la Porte de l’Enfer est un phénomène surnaturel. L’explorateur George Kourounis réussi à prélever des échantillons de sol à l’intérieur du cratère et à partir de l’analyse aurait découvert la présence de bactéries qui ont survécu malgré les températures élevées et présentes sont à l’intérieur du cratère et non dans le terrain environnant.

Getty Images
La porte de l’enfer du désert du Turkménistan
Dans le désert de Karakum, en Turkmenistan, il y a un énorme cratère gazeux connu sous le nom de Porte de l’Enfer, qui est présumé avoir brûlé, sans jamais s’arrêter, depuis 1971.
Getty Images
Pourquoi le cratère s’appelle Porte de l’Enfer
Le cratère s’est formé à la suite de l’effondrement d’une grotte de gaz naturel et le nom de Porte de l’Enfer lui a été donné par la population locale, qui vit dans le village voisin de Derweze. Le nom est associé au fait qu’à l’intérieur du cratère, d’un diamètre d’environ 70 mètres et d’une profondeur de 20, il y a constamment du feu, des flammes et de la boue bouillante. La nuit, les flammes sont visibles même à plusieurs kilomètres.
Getty Images
L’accident survenu en 1971
En 1971, les géologues soviétiques ont placé une plate-forme de forage dans la région, ne sachant pas qu’il y avait un champ de gaz naturel là-bas. Sous le poids de la plate-forme, le sol a cédé, provoquant la chute de l’équipement à l’intérieur de la grotte remplie de gaz naturel. Les géologues ont allumé le feu pour provoquer l’usure du gaz à l’intérieur de la grotte, mais les flammes sont toujours vivantes aujourd’hui.
Getty Images
Une curiosité pour le cratère
Selon la population locale, la Porte de l’Enfer est un phénomène surnaturel. L’explorateur George Kourounis réussi à prélever des échantillons de sol à l’intérieur du cratère et à partir de l’analyse aurait découvert la présence de bactéries qui ont survécu malgré les températures élevées et présentes sont à l’intérieur du cratère et non dans le terrain environnant.
Getty Images
Une attraction touristique
La Porte de l’Enfer est évidemment devenue, au fil du temps, une attraction touristique capable d’attirer des milliers de personnes. Entre autres choses, il est situé près de ce qui est également considéré comme une zone de camping populaire dans le désert.
Informativa ai sensi della Direttiva 2009/136/CE: questo sito utilizza solo cookie tecnici necessari alla navigazione da parte dell'utente in assenza dei quali il sito non potrebbe funzionare correttamente.