ATTRACTIONS

L'Inde lance un nouveau type de tourisme avec les "promenades fantômes".

L'Inde tente de donner un nouvel élan à son tourisme intérieur, en essayant d'offrir aux touristes autant d'alternatives que possible pour les convaincre de rester plus longtemps dans le pays. C'est pour cette raison que l'office du tourisme s'oriente vers des "ghost walks", c'est-à-dire des excursions organisées vers des sites hantés, fantomatiques ou des lieux où des crimes violents ont été commis.

L'initiative a débuté avec la marche vers Malcha Mahal à Chanakyapuri, où une femme s'est suicidée en ingérant des fragments de diamants en 1993. On dit que le retard dans les services funéraires a fait que l'esprit de la femme a commencé à hanter l'endroit où elle vivait depuis 1985 avec ses enfants.

Ce n'est là qu'une des destinations que l'office du tourisme indien prévoit d'offrir au cours de la période à venir.

Getty Images
L'Inde lance un nouveau type de tourisme avec les "promenades fantômes".
L'Inde tente de donner un nouvel élan à son tourisme intérieur, en essayant d'offrir aux touristes autant d'alternatives que possible pour les convaincre de rester plus longtemps dans le pays. À cette fin, l'office du tourisme s'oriente vers des promenades spectrales, c'est-à-dire des excursions organisées vers des sites hantés, fantomatiques ou des lieux où des crimes violents ont été commis. L'initiative a débuté avec la marche vers Malcha Mahal à Chanakyapuri.
Getty Images
Qu'est-il arrivé au Malcha Mahal ?
Selon les légendes locales, la Begum Wilayat Mahal, une descendante autoproclamée de la famille royale d'Awadh, a vécu dans cette maison au XIVe siècle. D'après les informations disponibles sur divers sites web, Begum Wilayat s'est installée dans le mahal en 1985 avec ses enfants, Ali 'Cyrus' Raza et Sakina. Le trio prétendait être le descendant direct de Wajid Ali Shah, le dernier roi d'Awadh, ce que beaucoup contestaient. La femme se serait suicidée en ingérant des fragments de diamants en 1993.
Getty Images
La maison hantée
L'histoire raconte qu'après le suicide de la femme, ses enfants ont tenté de l'embaumer eux-mêmes, avec des résultats manifestement insatisfaisants, à tel point que le corps n'a été incinéré qu'un an plus tard. Ce retard dans les services funéraires, très importants dans la culture indienne, a conduit les habitants à penser que la maison était donc hantée par l'esprit de la femme.
Getty Images
Malcha Mahal n'est que la première destination spectrale
Selon les responsables du ministère indien du tourisme, il est prévu d'introduire encore plus de promenades dans des lieux tout aussi effrayants, tels que Bhooli Bhatiyari ka Mahal, Feroze Shah Kotla et Tughlaqabad Fort, qui regorgent de légendes inquiétantes. Grâce à ces promenades, Delhi Tourism (et toute l'Inde en général) vise à promouvoir les merveilles de la ville : son patrimoine, ses arts et son artisanat, sa cuisine et sa culture.
Getty Images
La revitalisation du tourisme à New Dheli
Atul Anand Pandey, directeur de l'information de Delhi Tourism, explique que l'objectif de ces initiatives est de prolonger le séjour des visiteurs à Delhi en leur offrant différentes options, telles que des visites en bus et des promenades uniques. "Cela permettra de promouvoir la richesse de l'histoire et du patrimoine culturel de la ville, tout en générant des revenus et des emplois", a-t-il ajouté, comme le rapporte The Times of India.
acteurs, chanteurs et écrivains
01/10/2023
Informativa ai sensi della Direttiva 2009/136/CE: questo sito utilizza solo cookie tecnici necessari alla navigazione da parte dell'utente in assenza dei quali il sito non potrebbe funzionare correttamente.